Comment rempoter une plante ?

Voilà quelques temps que votre plante commence à faire grise mine dans son pot ? L’heure est peut-être venue de la changer d’environnement. Pas de panique, si c’est une grande première pour vous, on vous explique pas à pas comment rempoter une plante !

rempoter une plante

Quand et pourquoi dois-je rempoter ma plante ?

Avant de rempoter une plante, il est nécessaire de comprendre à quel moment vous devez procéder à cette opération et ce que cette dernière changera pour vos plantes d’intérieur . Dans un tout petit pot, les racines ont tôt fait de se sentir un peu à l’étroit. Imaginez, c’est comme si vous on vous laissait grandir dans votre pyjama de quand vous aviez 10 ans. Ce n’est pas très confortable ! La plante ressent à peu près la même chose dans un pot trop petit. En plus, plus elle grandit, plus absorbe rapidement les minéraux de la terre. Si ces derniers ne se renouvellent pas dans un espace plus grand, la plante ne trouvera plus les nutriments nécessaires à sa croissance et son bien-être.

Pour permettre à la plante de se développer convenablement, il faut donc la rempoter à un rythme régulier dès qu’elle atteint une certaine taille. Si elle commence à pencher sérieusement d’un côté ou si en la sortant de son pot vous vous rendez-compte que les racines dépassent beaucoup trop, vous comprendrez que le moment est venu de procéder au rempotage.

Ce qu’il faut savoir avant de rempoter une plante

Ca y est, vous êtes prêt à rempoter votre plante ! Attention à prendre quelques petites dispositions pour rendre cette étape plus facile. Vous pouvez par exemple arrêter d’arroser votre plante un à deux jour avant de procéder au rempotage. La terre sera plus sèche et il sera alors plus facile de l’extirper de son pot. En parlant de pot, vous devrez prendre le soin de bien choisir celui qui accueillera la plante après son rempotage. Il devra être légèrement plus grand que le pot précédent pour que la plante puisse s’y épanouir à son aise. La bonne mesure est de le prendre d’un diamètre de 2 cm à 4 cm plus élevé. On vous déconseille d’utiliser des pots en plastique qui empêchent les racines des plantes de bien respirer, mieux vaut opter pour un pot en terre cuite.

N’hésitez pas à rempoter les plantes que vous venez d’acheter. La plupart du temps, les pots dans lesquelles elles sont vendues sont beaucoup trop petits par rapport à leur taille maximale. Pour toutes vos autres plantes d’intérieur, nous vous conseillons de les rempoter au printemps. C’est la période à laquelle elles entrent en période végétative, elles sont donc beaucoup plus robustes.

Méthode de rempotage de plante pas à pas

Déjà, pas de panique ! Le rempotage n’est absolument pas une opération compliquée. Il vous suffit de suivre la méthode et tout se passera bien. Mais si vous n’avez vraiment pas la main verte et que vous craignez d’abîmer vos plantes, vous pouvez aussi passer par les capsules Prêt à Pousser. Pour rempoter votre plante, vous devrez en premier lieu nettoyer le nouveau pot et le faire tremper dans l’eau au moins une heure avant l’opération. Vous pouvez aussi mettre des petites billes d’argile au fond du pot pour avoir une couche drainante.

Le moment est venu de sortir votre plante de son pot. Vous pouvez y arriver facilement en laissant sécher la terre sans l’arroser pendant un ou deux jours. Sinon, vous pouvez aussi casser l’ancien pot au marteau s’il est en terre cuite.Dans la mesure du possible, ne détruisez pas la motte de terre qui entoure les racines de la plante. Versez un peu de terreau dans le nouveau pot et creusez un “puit” à la main pour accueillir la plante et sa motte de terre. Posez-la délicatement et recouvrez de terreau -mais pas à ras-bord non plus ! Tassez puis arrosez abondamment. Votre plante est rempotée !

Et découvrez également tous nos conseils pour bien soigner vos plantes en hiver !

Partagez :