Shiitake : tout ce qu’il faut savoir sur ce champignon

Derrière ce nom exotique, qui semble plus évoquer une prise de karaté qu’un champignon, se cache un met tout ce qu’il y a de plus raffiné. Champignon le plus consommé au monde après le champignon de Paris, il reste pourtant méconnu pour la plupart d’entre nous. Qu’est-ce que le shiitake ?

Prêt à Pousser vous en dit plus sur cette mystérieuse source de Jouvence.

 Le shiitake, un champignon venu d’Orient

Mieux connu sur notre continent sous le nom de « champignon noir » ou de « lentin », le shiitake tire son nom du japonais Shii, une espèce d’arbre semblable au châtaigner sur lequel il grandit, et de Take, qui signifie « pousser sur ». Il est facilement reconnaissable, grâce à son pied blanc surmonté d’un chapeau marron, que l’on trouve à l’état naturel à plus de 2000 mètres d’altitude !

shitakes

La Chine en est le premier producteur mondial, comptabilisant à elle seule 90% de la production ! Et pour cause : les Chinois en sont aussi les premiers consommateurs. Cultivé depuis plus de 1800 ans en Extrême-Orient, le shiitake a toujours été considéré comme un bien précieux. Pour la petite anecdote, la légende raconte qu’il aurait déjà été offert à l’empereur japonais Chuai en l’an 199 avant notre ère par le souverain chinois de l’époque.

Un petit chapeau aux propriétés abondantes

Le shiitake est couramment consommé comme complément alimentaire, notamment dans les pays asiatiques. Pourquoi tant de ferveur autour de ces petits chapeaux noirs? Simplement car il est connu pour stimuler nos défenses immunitaires naturelles. Ce champignon traditionnel est composé d’une quantité impressionnante de vitamines et minéraux. On lui prête également de fortes propriétés anti-cholestérol et anti-oxydante, qui auraient pour effet de ralentir le vieillissement.

Cet « Élixir de vie » est composé d’une molécule appelée lentinane, une substance anti-cancer qui rallongerait la durée de vie de certains patients atteints de tumeurs du système digestif. Ce dernier point n’a néanmoins pas encore été clairement démontré par les membres de la communauté scientifique. Cependant, tous s’entendent sur le fait que ce champignon noir possède des propriétés médicinales indéniables.

 >> Retrouvez notre article sur le cordyceps, un autre champignon rare très prisé en Asie !

Comment cuisiner ce champignon noir ?

Frais, le shiitake se conserve pendant une semaine au frigo. Cependant, vous avez aujourd’hui plus de chances de le retrouver sous sa forme séchée dans des épiceries asiatiques. Pour les consommer, il vous suffit alors de les plonger dans l’eau pour les réhydrater. Et aucune inquiétude à avoir quant au goût : les Japonais trouvent que sa saveur est encore plus prononcée lorsqu’il est réhydraté.

La plupart du temps, ces champignons noirs sont consommés en poêlée ou en soupe. Attention : qu’ils soient frais ou secs, on vous recommande de les faire cuire pendant au moins 15 minutes avant de les déguster. En effet, le champignon cru peut créer, chez certaines personnes, des réactions allergiques cutanées.

Ainsi, de nombreux champignons tels que celui-ci possèdent des vertus bénéfiques pour la santé. Shiitakes, cordyceps, pleurotes : tous ces champis fourmillent de minéraux et de vitamines. Notre conseil ? Attrapez les tous !

Partagez :