Le champignon, LA star de demain ?

Vous connaissiez déjà les qualités gustatives de nos bottes de pleurotes et leurs bienfaits pour la santé. Chez Prêt à Pousser, on n’arrête pas de le répéter : le champignon, c’est la vie ! Mais avez-vous déjà essayé d’imaginer un monde fait de champignons ? Conscients des enjeux écologiques, de nouveaux entrepreneurs proposent de remplacer certains produits du quotidien par  des produits originaux… à base de champignons ! Alors, que vous projetiez de déménager ou même de refaire votre garde robe, découvrez les projets de ces deux sociétés !

Les champignons, bientôt à la Fashion week ?

champignon textile

Aux Pays-Bas, la designer Aniela Hoitink a réussi à créer un textile biodégradable, MycoTEX, fait à partir de mycélium (qui correspond au blanc de votre champignon). Cette idée lui est venue en observant nos habitudes de consommation. Son constat : nous vivons dans une ère du prêt-à-porter, où nous nous débarrassons rapidement des vêtements achetés.

Dès lors elle décida de développer, dans son laboratoire de l’Université d’Utrecht, un textile 100% biodégradable afin de créer des vêtements qui ne durent qu’un ou deux ans. Ce procédé serait une véritable révolution  dans la lutte contre le gaspillage. Nous pourrions continuer d’acheter de nouveaux produits et de jeter les anciens sans que cela n’augmente notre emprunte carbone !

Comment a-t-elle fait ? La technique est simple : elle fait pousser du mycélium dans des boîtes de Petri  (des boîtes cylindriques en verre ou en plastique peu profondes). Vous avez pu le constater si vous avez déjà testé nos kits à champignons, la croissance est généralement très rapide. Deux semaines plus tard, elle récolte la substance puis la laisse mariner dans un autre liquide. Pour finir, Aniela assemble les disques de mycélium obtenus sur un buste de femme qui, en séchant, se collent naturellement ensemble.

A ce jour, Aniela Hoitink n’en est qu’au stade du prototype, mais elle a réussi à réaliser une magnifique robe entièrement faite de mycélium. Avant d’être portée, la designer devra relever certains défis et développer les propriétés de son MycoTEX. Le textile reste fragile et dégage encore une odeur de champignon, mais la designer développe actuellement de nouvelles propriétés afin d’y remédier. Sachant que sa robe en MycoTEX n’a nécessité que 12 litres d’eau pour être fabriquée (contre 2 500 pour un t-shirt en coton), ce matériau pourrait à terme devenir une véritable arme pour préserver notre planète. Affaire à suivre !

Les champignons au secours des architectes

champignon architecture

Après la mode, c’est à l’architecture de s’intéresser au champignon. La société américaine MycoWorks, fondée par Phil Ross, développe du matériel de construction pour les immeubles. Cette entreprise a développé une technique qui consiste à cultiver des champignons, qui poussent généralement sur les arbres, pour fabriquer des briques.

Le concept ? Il mélange de l’eau, des déchets et un morceau de champignon dans un moule en forme de brique. Il laisse le mycélium croître, et obtient ainsi une grosse brique blanche et marron. Des milliers de filaments de mycélium serrés les uns contre les autres remplissent ensuite petit à petit tout le volume. Il fait cuire la brique pour tuer les bactéries, et le tour est joué !

Selon Phil Ross, les caractéristiques de ces briques seraient incroyables. Légères, ininflammables, résistantes: leur capacité d’absorption des chocs et des déformations serait plus grande que celle du béton !  De plus ces briques sont isolantes : elles protègent du froid, mais permettent surtout d’éviter les pertes de chaleur. Les hics : le temps de fabrication prend plusieurs semaines, et on n’a pas encore pu étudier la résistance des briques à long terme. Mais imaginez les économies d’électricité que cela nous ferait faire en plein cœur de l’hiver !

Retrouvez aussi comment un champignon peut recharger des batteries !

Ces deux projets très prometteurs, s’ils se développent, auraient donc un fort impact sur le développement durable. Les champis sont-ils l’avenir de l’humanité ? En tout cas chez Prêt à Pousser, quand on voit leur potentiel, on est très fier de cultiver nos petits pleurotes ! Alors, si vous aussi, vous connaissez des anecdotes sur les supers pouvoirs de nos champignons, partagez-les en commentaire ! Ou essayez un de nos kits à champignons à faire pousser chez soi, qui sait ce que vous pourriez inventer !

Partagez :