[Interview PAP #1] Julie Saffar : « faire parler les plantes »

Vous cherchez à en savoir plus sur Prêt à Pousser ? Mieux connaître les différents membres de l’équipe, l’esprit de notre jeune pousse ?

Vous êtes au bon endroit ! Vous trouverez ici la première Interview PAP d’une longue liste. Julie, responsable en recherche et développement chez Prêt à Pousser, vous livre tout, tout, tout sur son travail et son expérience au sein de la start-up !

interview PAP

Qui es-tu ?

Je suis Julie, une parisienne de 26 ans et je m’occupe des petites plantes de Prêt à Pousser. En charge de la recherche et développement, vous me reconnaîtrez dans la pépinière, à ma blouse blanche toujours impec’, la règle graduée à la main et mes crocs aux pieds.  En dehors du boulot, j’adore cuisiner et je chéris les nombreuses plantes qui poussent dans mon appartement. Mon petit plaisir : en acheter une nouvelle chaque mois ! On pourrait me qualifier d’exploratrice contemporaine. Je voyage souvent aux quatre coins du monde à la rencontre de nouvelles cultures. Et je suis hypeeer optimiste, c’est ma force.

Quel a été ton parcours avant d’arriver chez PAP ?

Petite, les mystères du monde me donnaient le tournis. J’ai donc décidé après mon bac de suivre des cours de Biologie à Paris avant de me spécialiser grâce à un master de Biologie végétale. Cela m’a donné l’occasion d’effectuer des stages très très scientifiques en laboratoire ! J’ai voulu par la suite me familiariser avec le monde de l’entreprise, qui m’attirait beaucoup plus. J’ai alors rejoint un master de marketing et gestion d’entreprise à Sceau, et c’est en pleine période de recherche de stage que je tombe sur… les kits à champignons de Prêt à Pousser chez Nature&Découvertes ! J’ai tout de suite accroché au concept, et après m’être renseignée sur l’entreprise j’ai vu qu’ils recrutaient. Au bon endroit au bon moment !

Quel est ton rôle chez PAP ?

Mon rôle est de sous-diriger l’équipe de Recherche et développement chez Prêt à Pousser. Je travaille sur le développement et l’amélioration de Lilo, notre potager d’intérieur. Je teste en permanence de nouvelles variétés à y faire pousser, avec toute mon équipe. On cherche non seulement à développer de nouvelles capsules pour Lilo, mais aussi à améliorer celles déjà commercialisées. C’est aussi moi qui recrute de nouveaux stagiaires, qui les encadre et qui les forme !

recherche et développement plantes

Quelle est la journée type d’un biologiste chez PAP ?

Tout d’abord, le matin on enfile sa blouse direction la pépinière. C’est notre labo, là où nous menons toutes nos expériences. Je fais généralement ma petite ronde pour vérifier que les plantes n’aient pas fait de bêtise pendant la nuit. Je vérifie l’eau, la lumière et les nutriments.

Ensuite retour au bureau afin de checker les mails des fournisseurs et experts. Les experts ce sont généralement des laboratoires avec lesquels nous échangeons sur nos expériences mutuelles afin d’enrichir nos techniques.

L’après midi, place aux expériences ! J’ai toujours avec moi mon agenda, très précis, avec la liste des expériences à lancer ou suivre. On observe et on mesure tout, pour pouvoir ensuite analyser pertinemment les résultats et lancer les analyses statistiques.

En fin de journée, petit point avec l’équipe. On brainstorme sur nos résultats et les prochaines expériences à mettre en place.

Enfin lorsque j’ai le temps en fin de journée j’adore mettre mon nez dans de vieux grimoires d’explorateurs ou botanistes. On y trouve toujours des nouvelles idées de plantes à tester ou bien des techniques ancestrales bio et super efficaces. Les textes en vieux français sont les plus drôles.

Qu’est-ce que tu aimes chez PAP ?

J’aime mon travail. J’aime étudier les plantes et participer au développement d’un projet qui a un impact concret sur notre quotidien. Mais ce que j’aime par-dessus tout chez PAP, c’est la bonne humeur quotidienne qui règne dans nos locaux. Il y a un réel esprit d’équipe et chaque midi nous déjeunons tous ensemble. J’aime aussi le fait que PAP soit une start-up qui innove en permanence. Ici on aime le challenge et on vous prépare plein de nouvelles choses pour 2018 ! Ce qui m’avait marquée en tant que stagiaire, c’est la confiance qui m’avait été accordée. J’ai été très vite très autonome. J’ai travaillé sur 5 projets que j’ai pu mener à bout. Voilà ce que j’appelle du concret. Ce stage m’a permis de vivre 6 mois très formateurs. D’où mon envie de poursuivre ici !

stage prêt à pousser

Quelle est ta plus grande fierté chez PAP ? Ta plus grande déception ?

Quand je suis arrivée chez Prêt à Pousser, la coriandre et le persil poussaient très mal. On avait même dû les retirer de la vente. Ma grande fierté est d’avoir su régler le problème. Tu sais, quand on fait une expérience, on trouve toujours quelque chose mais rarement ce qu’on souhaite. Et ce jour là, j’ai trouvé ce que je cherchais et derrière mon écran j’ai crié “YES”.

Mon plus grand regret, je pense que je le partage avec toute l’équipe de la R&D. Nous avions fait une expérience auditive sur les plantes pour savoir si elles réagissaient  différemment à la musique classique ou au métal. Aucune différence… On avait tellement  envie d’y croire !

As-tu un projet sous le coude que tu as hâte de concrétiser ?

On a toujours 4-5 expériences sous le coude mais un des plus gros chantiers en ce moment avec l’équipe est que l’on cherche à supprimer les sachets de nutriments qu’il faut à chaque fois rajouter dans Lilo. L’objectif ? Faciliter toujours plus l’utilisation du produit tout en garantissant des plantes naturelles toujours plus belles et gourmandes.

équipe recherche et développement prêt à pousser

Quelle est ta capsule préférée ? Qu’as-tu dans ton Lilo actuellement ?

Les mini-poivrons, sans hésiter ! Non seulement c’est une magnifique plante qui donne d’adorables mini légumes, mais en plus ça a été MON expérience ! J’ai beaucoup travaillé dessus pour permettre une bonne pousse de cette plante en intérieur. Cela m’a demandé beaucoup de patience et je suis aujourd’hui fière de voir cette capsule très demandée par nos clients. Mais à l’heure où je vous parle, c’est du persil, de l’estragon et de la ciboulette qui sont en train de pousser dans mon Lilo.

Une petite recette que tu aimes faire avec les aromates Lilo ?

Chez Prêt à Pousser, on repart souvent le soir avec un petit sachet d’aromates tout fraîchement cueillis. J’en profite pour prendre de la pimprenelle dont la capsule sort en septembre prochain, patience ! Elle a un étonnant goût de concombre du coup je la transforme en super bon Tzatziki. La meilleure des sauces salade 😛

Le conseil d’une botaniste pour les amateurs de plantes ?

Un conseil simple pour tous ceux qui ont des plantes vertes d’intérieur : essuyez régulièrement les grandes feuilles de vos plantes. La poussière a tendance à les asphyxier ! (Cela ne concerne pas Lilo, dont les plantes ne luisent pas assez pour prendre la poussière)

Partagez :