DIY : composer son herbier

Souvenir des jours d’école ou des activités de vacances à la campagne, l’herbier tient une place toute particulière dans la mémoire de chacun. Vous êtes un curieux en quête d’une nouvelle activité manuelle ? Un botaniste collectionneur chevronné ? Ou simplement à la recherche d’une activité naturelle à faire avec des enfants ? Ce tutoriel « comment réaliser en herbier » composé en partenariat avec Dame Oiselle de Papier est fait pour vous !

Herbier
Dame Oiselle de papier

Avant de commencer, une peu d’histoire…

L’herbier avait à l’origine une portée scientifique qui servait d’annuaire de plantes pour les catégoriser par grandes familles. Les botanistes pouvaient ainsi laisser une trace de leurs études. Vous pouvez d’ailleurs retrouver au Jardin des plantes le plus grand et le plus vieil herbier du monde que l’on aurait conservé qui date de 1558.

A l’heure actuelle, il s’agit plutôt d’une activité manuelle amusante et créative pour tous les amoureux de la nature. Bien entretenu, un herbier peut se conserver plusieurs dizaines d’années ! Autant vous dire que votre travail ne sera pas vain. Et pour peu que vous procédiez correctement à la constitution de votre herbier vos efforts seront valorisés.

Herbier
Dame Oiselle de papier

Matériel nécessaire pour faire son herbier

Pour bien démarrer, vous aurez besoin d’un petit peu de matériel.

  • Ayez sous la main un sécateur, une pelle, un ciseau et un crayon pour pouvoir prélever vos plantes.
  • Du journal et des gros livres pour les faire sécher ou bien vous pouvez fabriquer un pressoir vous même.
  • Un carnet pour constituer votre herbier, vous pouvez opter pour un grand cahier sans carreaux. Ou encore des feuilles de papier que vous pourrez glisser dans un classeur.
  • Enfin, prévoyez aussi une grande boîte en plastique où vous pourrez ranger votre herbier. Vous aurez en effet besoin de le mettre à l’abri des changements de température, de l’humidité et des insectes qui pourraient être ravis de ce festin organisé !
Herbier
Dame Oiselle de papier

Comment prélever les plantes de son herbier

Lorsque vous allez commencer votre chasse aux plantes pour remplir progressivement votre herbier, mieux vaut entamer vos balades en forêt par temps sec. Des plantes mouillées par la pluie ou la rosée du matin mettront beaucoup plus de temps à sécher. Soyez respectueux de l’environnement et coupez vos plantes proprement. Plutôt que des les arracher, utilisez le sécateur prévu à cet effet pour un résultat plus propre et net. De même, évitez de couper plusieurs feuilles d’une même plante et ne touchez surtout pas aux espèces de plantes en voie de disparition ! Prenez plutôt une jolie photo en guise de souvenir et protégez l’environnement.

Si vous êtes un botaniste chevronné, rien ne vous empêche d’extraire délicatement les racines ou les fruits d’une plante pour les conserver dans votre herbier. Mais vous pouvez aussi vous contenter d’une simple feuille si votre herbier n’a qu’une fonction purement ludique et décorative. Notez bien le lieu où vous avez ramassé votre plante et prenez-la en photo pour mieux la reconnaître au moment de sa classification. Les plantes sauvages sont un peu plus difficiles à reconnaître au premier coup d’oeil que celles qu’on est habitué à voir tous les jours dans son potager d’intérieur !

Sécher les plantes de son herbier

L’heure est maintenant venue de commencer à sécher les plantes pour les classifier dans votre herbier. Cette étape est la plus importante. Si vos feuilles sèchent mal, votre herbier a toutes les chances de pourrir. Soyez donc très vigilant ! Commencez à les faire sécher tout de suite après la récolte pour éviter qu’elles ne se flétrissent. Vous devrez les mettre bien à plat entre des feuilles de papier journal. Puis les placer sous de gros livres ou un objet lourd et plat. Changez les feuilles de papier journal tous les jours pour éviter que les plantes ne moisissent pendant la phase de séchage.

Le séchage peut prendre jusqu’à trois semaines et nécessite un entretien quotidien c’est pourquoi on vous conseille de ne pas faire sécher trop de plantes en même temps. Il serait dommage de vous retrouver dépassé par la charge de travail que cela demande.

Herbier
Dame Oiselle de papier

Une fois la plante bien sèche, vous pouvez la mettre dans votre herbier en la collant à l’aide de fines bandelettes de rubans adhésifs. Il ne vous reste plus qu’à noter soigneusement la classification de la plante. Admirez le travail, votre herbier est prêt !

Herbier
Dame Oiselle de papier

Si vous voulez changer du format habituel de l’herbier et avoir une décoration un peu originale, voici l’herbier suspendu de Prêt à Pousser.

Herbier

DSC03997

Sinon vous pouvez suivre l’exemple de Dame Oiselle de papier en encadrant vos plus belles plantes séchées.

Herbier
Dame Oiselle de papier

Pour plus d’activités à faire avec vos enfants, retrouvez notre programme 1 Kit 1 Ecole pour offrir un kit à champignons Prêt à Pousser à la classe de votre enfant !

Partagez :