D’où vient le sapin de Noël ?

Avec la saison des fêtes qui approche, il commence à envahir nos maisons. Le sapin de Noël est un symbole à part entière du mois de décembre. Mais savez-vous réellement d’où vient cette étrange tradition ? Allez, on vous raconte tout !

branche sapin de Noël

Le sapin à l’origine de traditions païennes

L’arbre a toujours été considéré comme un symbole de vie dans les traditions païennes. Nombreuses sont les cultures qui parlent d’ailleurs de la mythologie de “l’Arbre du Monde”. Que ce soit en Orient, comme en Occident, on prenait l’habitude de décorer certaines catégories d’arbres lors de célébrations particulières. Le sapin se prêtait particulièrement à ces cérémonies. En effet, il fait partie des seules sortes d’arbres à garder ses feuilles en hiver. Et cela épatait beaucoup les anciens !

Dans la mythologie scandinave, il était associé à la vigueur et au renouveau et on le fêtait lors du solstice d’hiver. Les celtes, quant à eux, associaient le sapin à l’image de l’enfantement. Ils le célébraient le jour de la fête du soleil, le 24 décembre. La tradition chrétienne s’est rapidement emparée de ce symbole. Le sapin s’est ainsi associé à l’image de la naissance du Christ. Au Moyen-Age, lors des Mystères, on représentait le sapin comme l’arbre du paradis.

Toute une histoire de sapins au Moyen-Age !

Mais il y a aussi une autre version bien moins mystique pour parler des origines du sapin ! Il s’agit d’un traité de loi assez terre à terre qui avait lieu au Moyen-Age. On retrouve pour la première fois une allusion au sapin dans un livre de compte sur le territoire français de Sélestat en Alsace. C’était en 1521, à l’époque où il était illégal de couper du bois sans autorisation. Cela afin de protéger les forêts de l’abattage intensif. Les habitants avaient le droit de couper des petits arbres le jour de la Saint Thomas. C’est pourquoi ils prenaient souvent des sapins ou se contentaient de branches afin de décorer leurs maisons. Les Alsaciens ont répandus la tradition dans tout le pays et la cour française étant somptueusement décorée de sapins de Noël, les autres contrés n’ont pas tardées à faire de même.

Drôles de choses à savoir sur le sapin de Noël

On vous livre nos meilleurs fun facts au sujet des sapins de Noël !

Saviez-vous par exemple que la France, la Belgique, la Chine, le Canada et la Finlande étaient les principaux pays producteurs de sapins de Noël ? Si vous voulez choisir votre sapin de Noël, sachez qu’il existe deux principales espèces sur le marché. L’épicéa et le sapin de Nordmann. L’épicéa a une odeur très forte et enivrante mais il n’est pas très résistant et son parfum s’atténue très vite. Le Nordmann est le préféré de la grande distribution car ses aiguilles sont moins piquantes et malgré son parfum moins prononcé, il a l’avantage de rester agréable à regarder même deux mois après sa coupe. Mais si vous voulez faire pousser vos propres sapins à la maison, on fabrique des variétés miniatures pour votre jardin d’intérieur….

Dans les pays où Noël ne se fête pas en période hivernale, on utilise d’autres arbres pour remplacer le fameux sapin de Noël. C’est notamment le cas des pins colonnaires en Nouvelle-Calédonie et des pohutukawas en Nouvelle-Zélande.

Partagez :