Analyse sensorielle

Jusqu’à présent, on se concentrait sur des mesures biologiques avant de sélectionner une nouvelle plante à vendre : germination, récolte, robustesse, etc. Mais un changement de nutrition, de substrat ou de lumière peut jouer sur d’autres facteurs. Julie a donc mis au point des tests sensoriels pour prendre en compte les caractéristiques organoleptiques des plantes. Organoleptique, kesako ? En clair, l’équipe se réunit pour sentir, regarder et goûter les plantes, les noter et sélectionner la meilleure variété.

Partagez :